Forex

Investir dans les produits classiques ou dans les produits atypiques ?

À l’ère où nous vivons, nous avons l’embarras du choix quant au produit le plus rentable qui fera partie de notre patrimoine. Il existe en effet toute une gamme d’actifs destinés à générer des revenus ou à défiscaliser. Ces actifs sont classés en deux grandes familles : les produits classiques et les produits atypiques. Découvrons en quoi ils consistent d’une part, et comment faire le choix du bon produit d’autre part.

Les produits classiques : des rendements volatils

On entend par produits classiques les produits d’épargne pour lesquels les investisseurs ont une appétence particulière, ainsi que l’immobilier. Leur rendement est plus ou moins stable. Toutefois, celui des produits d’épargne est assez bas, notamment les produits qui reposent sur des supports en fonds en euros. Par exemple l’assurance-vie. C’est aussi le cas pour le plan d’épargne retraite populaire ou PERP, ou encore pour le livret A. Toujours est-il que l’assurance-vie propose depuis quelques années des supports générant un rendement plus élevé : les supports en unités de comptes.

Les autres actifs appartenant à cette catégorie sont les produits de la pierre-papier (SCPI, SCI, OPCI, FILM, etc.), dont le principal avantage est la gestion déléguée.

On distingue aussi les fonds d’investissements financiers, tels que les SOFICA, la loi Girardin, ou encore les FIP et les FCPI. L’investissement porte sur des entreprises non cotées pour ces deux dernières classes d’actif. Pour ces produits, le rendement est plus ou moins élevé, mais le niveau de risque également assez conséquent.

Les produits atypiques : des rendements élevés

Les produits atypiques sont également appelés des actifs tangibles. On en recense un large éventail également. Les plus appréciés sont le vin et les œuvres d’art. Mais les investisseurs se tournent de plus en plus vers les forêts, les terres rares, les voitures de collection. Il en est de même pour l’or et l’argent. Le rendement pour l’ensemble de ces classes d’actif est extrêmement élevé, avec en contrepartie de très importants risques de perte en capital.

En savoir davantage avec les experts-comptables sur Cocerto.fr.

Les publications similaires de "Finance et investissement"

  1. 4 Août 2018Investir en outre-mer en 3 questions249 clics
  2. 11 Août 2017Un expert-comptable à Pontivy au service des PME, des TPE et des travailleurs non-salariés3781 clics